Présidentielle 2018. L’Extrême-Nord invite Paul Biya pour le lancement de la campagne

La semaine dernière, en marge de la visite du ministre de l’Administration territoriale, cette doléance des populations locales été portée à l’attention du chef de l’État.

Olivier BOKALE

La région de l’Extrême-Nord souhaite être le point de lancement de la campagne de Paul Biya, candidat du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). Ce bastion imparable du parti au pouvoir vient en effet d’adresser une invitation à ce sujet au président national dudit parti. Le message issu de la base « du parti du flambeau ardant » a été transmis la semaine dernière au ministre Paul Atanga Nji, de l’administration territoriale (Minat). C’était en marche de sa visite de 72 heures, effectuée dans cette région.  « En invitant le chef de l’Etat à venir lancer sa campagne à Maroua, les populations de l’Extrême-Nord promettent tous de le voter à 100% à la présidentielle prochaine. Et à travers la présidentielle attendue, les populations m’ont dit qu’elles vont montrer que l’Extrême-Nord reste le bastion imprenable, Ndlr). Ce vœu sera fidèlement transmis à l’illustre destinataire », a indiqué le Minat au terme de sa mission septentrionale.

Mobilisation tous azimut

Et comme pour donner le ton de sa capacité de mobilisation, la région d’origine de Cavaye Yeguié Djibril, président de l’Assemblée nationale, n’as pas lésiné sur les moyens pour démontrer son fidèle engagement à soutenir le chef de l’Etat. D’où la sortie massive des militants du Rdpc, le déploiement des banderoles aux messages et effigies du parti, qui ont accompagné le séjour du Minat.

Au sein de la classe militante de cette région qui fait office du plus grand vivrier d’électeurs, l’on semble confiant qu’une suite favorable sera réservée à cette doléance. C’est en tout cas ce que soutient le maire de Kolofata, Séyni Boukar Lamine. « Chaque fois que la région de l’Extrême-Nord pose ses doléances, le chef de l’Etat réagit promptement. Et nous allons lui retourner l’ascenseur le 07 octobre prochain, en le votant à 100% », déclare-t-il.

Don présidentiel

Le séjour du patron de l’administration territoriale a également permis à ce membre du gouvernement d’allé au chevet des populations victimes d’inondations de Gaklé et Katoual dans la commune de Maroua Ier et de Blabiné, dans l’arrondissement de Kolofata. Le Minat a remis à 187 familles sinistrées de ces arrondissements, de matériel de couchage, des denrées alimentaires et de l’argent en espèces ; objet d’un don présidentiel, afin de faire face aux difficultés engendrées par les inondations de juillet dernier. Dans les départements du Diamaré et du Mayo-Sava où il s’est tour à tour rendu, Paul Atanga Nji a par ailleurs visité les blocs de salles de classe, les forages construits dans le cadre du financement de l’effort de guerre par les populations. Entre autres articulations de la visite du Minat, celle rendue aux repentis de Boko Haram logés au secteur I de la Force multinationale mixte (Fmm) à Mora et aux réfugiés nigérians du camp de Minawao à Mokolo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

quatre + quatre =