Prestation de serment. Pas qu’une affaire de…Yaoundé

En attendant l’officialisation de la date de la cérémonie officielle de prestation de serment du président Paul Biya, les réjouissances se préparent dans les villes du Cameroun.

Aziz ABDELAZIZ

Comme il est de tradition, à l’approche des fêtes de fin d’année, la ville de Yaoundé se pare de ses plus atouts et atours.  Au-delà de la panoplie d’ornements des fêtes de fin d’année déjà visibles dans tous les carrefours, il flotte un air particulièrement festif dans la capitale camerounaise.  Pour s’en rendre compte, il faut faire un tour aux alentours de l’Assemblée nationale du Cameroun. Ce jeudi matin, deux régies mobiles de la télévision nationale, la Crtv sont stationnées tout près du bâtiment abritant l’hémicycle. L’heure est au repérage et au positionnement de l’arsenal technique de radiodiffusion. Ce n’est guère pour le début de la session budgétaire de la chambre basse du parlement qui s’ouvre ce vendredi. Mais, pour l’imminente cérémonie de prestation de serment du président de la république du Cameroun élu lors du scrutin du 7 octobre dernier.

Du rond-point de la Poste centrale à l’Assemblée nationale, la chaussée a connu un lifting, les jardins publics affichent clairement leur verdoiement, les murs des édifices publics affichent leurs éclatantes couleurs. Non loin du carrefour Emia, les badauds s’extasient au passage de l’escorte motorisée de la Garde présidentielle. Au siège du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), c’est l’effervescence. Faut-il le rappeler, le RDPC prépare deux évènements qui pourraient se résumer en un seul. Il s’agit de la prestation de serment du président élu et de la traditionnelle célébration du 6 novembre, jour anniversaire de l’accession du président de la République, Paul Biya, à la magistrature suprême. Selon la circulaire signée du secrétaire général du Rdpc, Jean Nkuete, il est recommandé aux militants avant les festivités proprement dites, « de suivre en direct et en public la retransmission de la prestation de serment du Président élu, Son Excellence Paul Biya, qui donnera le coup d’envoi des manifestations de la journée ».

Une ambiance festive qui va également embraser l’ensemble du territoire national. Dans la région du Sud, les villes d’Ebolowa, Ambam, Sangmelima, Kribi, c’est la mobilisation générale. Sous la coupole des commissions départementales de coordination de la campagne du Rdpc, des dispositions ont été prises pour vivre l’évènement direct et fêter comme il se doit, le champion du 7 octobre dernier. A Bertoua, le chef-lieu de la région de l’Est, diverses manifestations sont annoncées. « Comme lors de la publication des résultats par le Conseil constitutionnel, nous allons nous retrouver avec les responsables de la région à un endroit donné pour suivre la prestation de serment du chef de l’Etat sur écran géant. Après, les politiques vont prendre le relais », déclare le gouverneur de l’Est, Grégoire Mvongo.  Dans la région de l’Ouest, selon le gouverneur Augustine Awa Fonka, des dispositions spéciales ont été prises pour encadrer les populations pour que tout se passe dans de très bonnes conditions, la discipline, pour s’assurer qu’il n’y a pas de débordements. Les transporteurs urbains par moto (motos taximen), les chefs des communautés et d’autres groupes ont été mobilisés pour vivre ensemble cet évènement. Dans certaines localités comme à Bazou, les militants du Rdpc sollicitent déjà l’aval du chef de terre aux fins d’obtenir l’autorisation de manifester en toute légalité leur joie sur les artères de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

11 − 11 =