Rigobert Song exprime sa reconnaissance à Paul Biya et à son épouse

 

De retour de France où il était allé se faire soigner après un accident vasculaire cérébral, l’ancien capitaine des Lions Indomptables, a tenu à dire toute sa reconnaissance au couple présidentiel camerounais.

Aux journalistes de la CRTV venus à Paris marquer ses derniers jours de séjour sanitaire, Rigobert Song avait confié déjà sa très grande reconnaissance au président de la république du Cameroun et à son épouse Chantal Biya. Le couple présidentiel sera célébré plusieurs fois pendant les premiers jours de l’ancien défenseur des Lions Indomptables, à son arrivée samedi 1er avril à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen, puis le lendemain sur le plateau du journal télévisé de 20h30 de la CRTV. Son intervention personnelle lors du service religieux du 3 avril au palais des sports de Yaoundé a suivi la même logique.

Par la suite, dès lundi, Song a effectué une visite au Centre des Urgences de Yaoundé (CURY) où il avait été conduit cette nuit du dimanche 1er octobre quelque temps après l’accident vasculaire cérébral dont il venait d’être victime. C’est le succès de cette prise en charge rapide qui a amélioré le pronostic vital du malade. Avec un saignement cérébral maitrisé, sa neurochirurgie à la Pitié Salpêtrière de Paris a été un succès. L’intervention au sommet de l’État dans le dossier Song a permis d’obtenir une évacuation rapide, trois jours après l’accident. Habituellement ce processus passe par une longue procédure conditionnée par série d’avis d’experts.

Mardi, l’archevêque catholique de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, a affirmé que Rigobert Song était désormais l’ambassadeur contre les AVC au Cameroun. L’ancien footballeur se dit prêt à reprendre le service comme entraineur sélectionneur de la sélection nationale A’. Il annonce qu’il se rendra dans les prochains jours à dans les villes anglophones de Bamenda et Buea.  Il veut là-bas dire merci aux compatriotes qui auront prié pour son rétablissement. Devenu un héros national, le quadragénaire  compte s’associer à la recherche de la paix dans cette partie du Cameroun.

L’exposition médiatique de Rigobert Song a pris fin depuis cet accueil pour lui donner les meilleures chances d’un bon rétablissement. Il  croit malgré tout que son rétablissement passe par la reprise de son activité professionnelle habituelle.

Choqués il y a six mois par les images du patient dans la salle de réanimation, les Camerounais découvrent un homme que  trois anévrismes n’ont pas diminué.  Par un geste physique, il montre sa forme à ceux qui lui demandent s’il est vraiment en bonne santé. Ses amis et sa famille suivent de près son évolution.

Elvis Mbimba

 

2 Replies to “Rigobert Song exprime sa reconnaissance à Paul Biya et à son épouse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

7 + 18 =