Samuel Eto’o offre un pavillon à l’hôpital Laquintinie de Douala

Inaugurée le 8 mai dernier par le ministre camerounais de la Santé publique, André Mama Fouda, l’unité offerte par le célèbre footballeur camerounais est dédiée aux urgences  et à la réanimation  des enfants.

Devant la presse, Samuel Eto’o a déclaré qu’il apporte, à travers ce don, sa « modeste contribution »  au développement de son pays. Le footballeur dit rêver d’un monde solidaire et affirme qu’ « apporter du sourire aux enfants est la chose la plus merveilleuse du monde ».

D’une capacité de 48 lits d’hospitalisation, le pavillon Samuel Eto’o comporte en outre une salle de déchoquage, une photothérapie, un service diététique, des blocs de consultation, des bureaux de médecins et une salle de réunion. Il a coûté 700 millions de F CFA.

Doté d’un plateau technique de qualité, le pavillon Samuel Eto’o est appelé à contribuer significativement à la réduction  du taux de mortalité dans la ville de Douala, en particulier, et au Cameroun, en général.

A l’occasion de cette inauguration, Samuel Eto’o a été fait citoyen d’honneur de la ville de Douala. Son geste a été unanimement salué par le ministre de la Santé, le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala et le directeur de l’hôpital Laquintinie. Tous ont salué « le geste de cœur », la « générosité » de la star camerounaise du football.

Il y a lieu de relever que ce n’est pas la première fois que l’ancien capitaine des Lions indomptables pose un acte de cette nature. En effet, il avait déjà offert, il y a quelques années, une ambulance médicalisée avec des équipements appropriés au ministère de la Santé. Il s’est également fait remarquer par des appuis divers aux artistes tels Longue Longue, le groupe X-Maléya, etc.

A 37 ans, Samuel Eto’o, qui joue encore au football, évolue le club turc d’Antalyaspor au sein duquel il se distingue par sa capacité à marquer des buts. Avant cela, il a évolué et gagné des trophées avec des clubs parmi les plus grands au monde tels le FC Barcelone, l’Inter de Milan, Chelsea. Avec le Cameroun, il a participé à plusieurs phases finales de la coupe du monde de football, remporté la médaille d’or des Jeux olympiques en 2002, et gagné deux éditions de la coupe d’Afrique des Nations de football.

Par ailleurs, il œuvre à la formation et à la promotion de jeunes footballeurs camerounais dont certains ont entamé de brillantes carrières professionnelles. A noter également, cinq éléments de  la formation des Lions indomptables qui a remporté la CAN 2017 au Gabon sont sortis de son centre de formation.

Moane Ehindi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

douze + 5 =