Aviation civile et Sûreté. Une nouvelle base inaugurée à Douala

La mise en route officielle de la structure a été faite ce 13 novembre par le Directeur Afrique centrale et Ouest de l’OACI.

Charles ABEGA

C’est la capitale économique camerounaise qui a été choisie pour abriter le tout nouveau Centre de formation en sûreté de l’aviation civile sur le continent africain. Son inauguration a eu lieu ce lundi 13 novembre 2018 sous la conduite de Jallow Mam, Directeur régional pour l’Afrique Centrale et de l’Ouest de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale), une organisation spécialisée du système des Nations Unies. A ses côtés, Paule Assoumou-Koki, Directeur général de l’Autorité de l’aéronautique civile du Cameroun, de plusieurs représentants d’organismes opérant dans le domaine de l’aviation civile, et bien sûr, sous le regard d’une bonne brochette d’autorités administratives venues superviser la cérémonie.

La structure ainsi acquise devrait dorénavant représenter une réelle distributrice de formations multiples et diversifiées portant notamment sur la sécurité de base, l’imagerie, la gestion de crise, la gestion des risques, etc. Par ailleurs, l’on tient là une plateforme de coopération à partir de laquelle plusieurs ponts pourront être établis avec d’autres centres OACI spécialisés dans la sûreté de l’aviation civile à travers le monde. Par ce centre, le Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA) tient une structure de référence dans le domaine puisqu’il est le premier du genre dans la sous-région Afrique Centrale, répondant en tout points aux standards internationaux, aussi bien en ce qui concerne les infrastructures érigées, les équipements installés, les ressources humaines et les procédures opérationnelles appliquées. Dans ce sens, un groupe d’experts de l’OACI a été éprouver la qualité de tout cet ensemble entre le 10 et le 12 juillet de cette année avec au bout de l’évaluation, la mention optimale et une validation dans le cercle des centres de formation à certification AVSEC, guise d’une formation d’excellence à la sûreté de l’aviation civile. Au cours de cette même mission de contrôle du mois de juillet, il est apparu aux inspecteurs que le Cameroun est au-dessus de la moyenne mondiale en matière de sûreté de l’aviation civile, qui est de 70% de taux d’implémentation. Le pays est ainsi logé au 15e rang continental en matière de niveau de sûreté.

Cette structure qui porte à trente-quatre le nombre des centres de formation en sûreté de l’aviation civile dans le monde, garantit que désormais, les personnels de l’Autorité Civile au Cameroun et dans la sous-région Afrique Centrale bénéficieront automatiquement des meilleures formations, pour le bonheur des usagers et des employeurs. Une fois l’étape de l’inauguration achevée, le champ de panneaux solaires en construction à l’aéroport international de Douala a été visité par le responsable de l’OACI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

19 − six =