Transport aérien. Camair-co toujours au sein de l’IATA

La compagnie aérienne nationale l’a réaffirmé lundi à travers une communication officielle.

Aziz ABDELAZIZ

L’information a inondé internet et réseaux sociaux en fin de semaine dernière. Celle faisant état de la suspension pour une durée d’un an de la Camair-co de l’International Air Transport Association (IATA). Par ailleurs, l’IATA envisageait le non-renouvellement de la certification IOSA (IATA Operational Safety Audit) dont le dernier audit a relevé 76 écarts de sécurité, etc. Des informations que l’on peut retrouver dans une note paraphée par un « Collectif des 53 employés Camair-Co abusivement mis à la retraite ».

Lundi dernier à Douala, le directeur général de la compagnie aérienne nationale a tenu à faire une mise au point relativement à ces informations. Informations auxquelles s’inscrit en faux Ernest Dikoum qui a livré des éclaircissements. « Ce n’est pas une suspension. On appelle cela sortie du registre. Le système sait que votre certification arrive à expiration à telle date. Quand ladite date est passée, et qu’on n’a pas mis dans le système que vous avez une nouvelle certification, il vous sort automatiquement du registre. Mais ça ne veut pas dire que la compagnie en question n’est plus membre IATA. C’est deux choses différentes. Quand IATA suspend une compagnie, elle rend l’information officielle à travers un communiqué ».

Sur le processus de renouvellement, le directeur général de la Camair-co éclaire que « Camair-Co a déclenché dès le mois de novembre 2017, le processus de renouvellement de sa certification E-IOSA (…) l’équipe-projet mise sur pied au sein de la Camair-Co a travaillé en étroite collaboration avec le cabinet Allemand Aviation Quality Services GmbH (AQS), qui est l’un des six cabinets [agréés] dans le monde (…) Au terme de l’audit en fin août 2018, des écarts ont été relevés et un calendrier de la phase post-audit a été élaboré. Les travaux de cette phase sont renseignés dans le système qualité d’IATA, INTELEX dans lequel Camair-Co, le cabinet d’audit AQS et IATA interagissent pour la fermeture des écarts qui se fait par la validation et de manière chronologique des éléments fournis par la compagnie. (…) À ce jour, le système INTELEX n’affiche aucun élément négatif susceptible de mettre en péril le renouvellement de sa certification E-IOSA 2018 de Camair-Co ».

Pour la conduite à tenir dans les prochains jours, l’exécutif de la Camair-Co se veut rassurant. « La mise en œuvre du calendrier post-audit IOSA de la compagnie ayant coïncidé avec la date d’expiration de sa précédente certification qui était le 28 novembre 2018, Camair-Co dispose de 120 jours calendaires à compter de cette date pour clore son audit, afin d’être réintégrée dans le registre IOSA (…) Les progrès accomplis dans ce sens sont rassurants pour la suite », a-t-il souligné. Camair-co tient à préciser sa démarche respectueuse des dispositions légales en vigueur. Notamment les normes et pratiques recommandées par l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) et la réglementation nationale en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

seize − 14 =