Soutien de Chantal Biya aux infirmières et infirmiers

La Première dame leur a adressé un message d’encouragement et de réconfort, à l’occasion de la célébration de leur journée mondiale le 12 mai 2018.

« La Première Dame du Cameroun souhaite une bonne journée à toutes les infirmières et à tous les infirmiers au service de la vie…au service de l’avenir de notre cher pays le Cameroun ». C’est l’essentiel du tweet de Chantal Biya à l’endroit de ce corps médical qui célébrait sa journée internationale le 12 mai dernier. Les infirmières représentent plus du tiers de la main-d’œuvre du réseau de la santé. Pourtant, ces femmes travaillent dans des conditions difficiles en raison de la pénurie de la main-d’œuvre. Au Cameroun, ils sont plus de 15 000, d’après l’Observatoire nationale des ressources humaines en Santé du ministère de la Santé publique. Les infirmiers sont au centre de l’administration et des soins. Ce sont eux qui accueillent les patients, les orientent vers différents services et assistent les médecins pour les consultations et leurs soins, quand ils ne les leur prodiguent pas tout simplement eux-mêmes.

Suffisant donc pour faire dire à Chantal Biya qu’« Avec dévouement et responsabilité au service de la vie… vous serez au service de l’avenir de notre cher Cameroun », leur a-t-elle écrit en guise de soutien, non sans leur souhaiter une bonne journée. Une manière pour elle, de leur réaffirmer son soutien et de leur exprimer sa reconnaissance de l’important travail de ceux-ci dans les différentes formations sanitaires du pays. Une délicate attention, qui a été accueilli avec émotion au sein de ceux qui étaient à l’honneur ce jour-là. « J’ai été émue de voir ce message d’une telle sollicitude. La première dame est fidèle cette délicatesse dont elle a toujours fait preuve à l’endroit des camerounais et du domaine médical », fait savoir une infirmière en service à la fondation Mère et Enfant.

Cette journée est une occasion pour les infirmiers de réaffirmer leur désir d’améliorer la qualité des soins prodigués aux personnes malades en particulier et aux populations en général, mais surtout d’améliorer le système de santé. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « la mission des soins infirmiers dans la société est d’aider les individus, les familles et les groupes à déterminer et réaliser leur plein potentiel physique, mental et social et à y parvenir dans le contexte de l’environnement dans lequel ils vivent et travaillent, tout cela en respectant un code de déontologie très strict. Ceci exige que les infirmiers apprennent et assurent des fonctions ayant trait au maintien et à la promotion de la santé aussi bien qu’à la prévention de la maladie. Les soins infirmiers englobent également la planification et la mise en œuvre des soins curatifs et de réadaptation, et concernent les aspects physiques, mentaux et sociaux de la vie en ce qu’ils affectent la santé, la maladie, le handicap et la mort». Depuis le 04 mai 2018, un concours pour la formation de 6115 Personnels Infirmiers, Sages-femmes et Médico-Sanitaires a été lancé au Cameroun.

Corine Alima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

deux × 2 =