CAN 2019. 24 milliards FCFA pour l’aménagement de la voirie de Bafoussam

Dans la mouvance de l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de football en terre camerounaise, L’État ne cesse de contribuer.

Charles ABEGA

Après une longue campagne de ternissement de l’image du Cameroun afin que le pays ne soit plus la destination finale pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations dont l’organisation avait déjà été confiée au pays de Roger Milla, les choses semblent passer à une étape plus décisive. Et il faut relever qu’après le passage à Yaoundé de Ahmad Ahmad le président de la Confédération Africaine de Football, le gouvernement a été plus que jamais rassuré s’il en était encore besoin, et a mis les bouchées double. Chaque ville, chaque région et les moindres sites devant accueillir la compétition bénéficient tous d’une attention plus que particulière.

La ville de Bafoussam qui devrait recevoir quatre des délégations officielles dans le cadre de l’une des poules, connaît ainsi en ce moment un toilettage profond. Si le tout nouveau Stade de Kouekong sera le principal théâtre des joutes sportives, il y a les stades de Mbouda, de Bamendzin et du Tocket qui sont en réaménagement pour accueillir les équipes pour leurs séances d’entraînement. Par ailleurs, la voirie de Bafoussam subit un lifting inédit, puisque la capitale régionale de l’Ouest est le site principal de la compétition dans cette partie du pays. Voilà certainement ce qui justifie cette enveloppe de 24 Milliards de FCFA que le gouvernement a décidé de mettre à la disposition de la Communauté urbaine de Bafoussam, pour embellir encore plus la voirie. C’est dans cette dynamique que le Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain vient de lancer des travaux de drainage dans la ville. A suivre, la construction de 19,5 km de route, des services urbains de base avec l’aménagement de dix kiosques à eau, des postes de toilettes publiques, de 80 candélabres solaires à travers la ville, ainsi que des espaces publics avec notamment des parcs de loisir ouvert. Plusieurs axes routiers à l’intérieur de la ville pourront même bénéficier d’une couche de roulement en béton bitumineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

8 − trois =