Election à la Fecafoot. Les nouvelles règles du jeu sont connues

Cette étape enclenche définitivement le processus électoral qui devrait conduire à la mise en place du nouvel exécutif de l’instance faitière du football au Cameroun.

Olivier BOKALE

Le chemin est désormais balisé. Le processus de mise en place d’un nouveau bureau à la tête de la fédération camerounaise de football (Fecafoot) peut être lancé. C’était d’ailleurs la principale mission assignée au comité de normalisation nommé en août 2017. Réunis en assemblée générale ordinaire ce mercredi 10 octobre 2018 au Centre d’excellence de la confédération africaine de football (CAF) à Mbankomo, les membres de l’assemblée générale de 2009, ont adopté de nouveaux textes pour encadrer le processus. Par ces nouveaux statuts, il y a le code électoral, les statuts types des ligues décentralisées et spécialisées du code éthique, du règlement financier et du règlement de la chambre nationale de résolution des litiges.

Comme principales innovations contenues dans les nouveaux statuts adoptés par 42 voix contre 18, il y a l’entrée des corps de métier parmi les membres du comité exécutif. Aussi, le comité exécutif comptera désormais quatre vice-présidents, plutôt que cinq, comme le souhaitait le comité de normalisation. Désormais, l’assemblée générale de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) comptera 90 membres, dont 06 représentants par région ; 10 issus de la ligue de football professionnel du Cameroun, 04 issus de la ligue spécialisée de football des jeunes, 02 issus de la ligue spécialisée de football féminin et 02 par corps de métier.

Par ailleurs, le président de la Ligue professionnelle de football ne sera plus automatiquement vice- président de la Fecafoot, mais il aura un statut spécial. La majorité des acteurs présents se sont également exprimés en faveur d’un scrutin uninominal, notamment pour ce qui concerne l’élection du président de la Fecafoot et des membres du comité exécutif de l’instance faitière du football camerounais. Le mandat du président de la Fédération camerounaise de football dont la durée est fixée à quatre ans, sera désormais renouvelable deux fois, pas plus.

Les statuts adoptés sont d’une grande importance. Cette étape enclenche en effet le processus électoral qui devrait conduire à la mise en place d’un nouvel exécutif à la Fecafoot, d’ici la première quinzaine du mois de décembre. Celle-ci fera suite à l’expiration du mandat du Comité de normalisation le 16 du même mois.

Rappelons que les 60 délégués présents ou représentés à cette assemblée générale ont travaillé à huis clos, sous le regard de deux observateurs de la CAF, de deux représentants du Minsep, du Colonel-major Djibrilla Hamidou représentant de la FIFA et qui a notamment reconnu que la situation de crise qui perdure à la Fécafoot a considérablement dégradé le football camerounais. « Six ans d’instabilité à la Fécafoot, c’est six ans de perdus pour le football camerounais », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

1 × trois =