Fédération Camerounaise de Football. Les dernières résolutions vivement contestées

Après les travaux du 10 octobre dernier à Mbankomo et l’adoption des nouveaux textes devant régir la vie de la FECAFOOT et du football camerounais, plusieurs voix crient aujourd’hui à la mascarade.

Charles ABEGA

C’est donc l’association des clubs de football amateurs du Cameroun (ACFAC) qui décide de lancer les hostilités en s’opposant aux dernières résolutions prises lors de l’assemblée générale de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT). Et pour bien faire les choses, c’est au cours d’une conférence de presse convoquée mardi dernier dans un hôtel de Yaoundé, que l’acte va être concrétisé. C’est une annonce claire d’attaquer devant toutes les juridictions compétentes, lesdites résolutions, même si elles avaient été prises devant une assemblée plus que légitime. Les travaux avaient d’ailleurs connu la présence d’un émissaire de la FIFA en la personne du président de la Fédération Nigérienne de Football, qu’accompagnaient bien d’autres observateurs formellement accrédités aux travaux par les organisateurs, dans un souci de transparence et d’équité. Ces derniers ont d’ailleurs tous quitté le Cameroun sur un satisfecit qu’ils n’ont pas hésité à partager avec les Camerounais et la communauté internationale.

Les contestataires invitent tout simplement à l’annulation de cette assemblée générale et de toutes les conclusions qui en découlent. Ils trouvent que le nouveau processus électoral est tout simplement une utopie qui n’engendrera que du désordre et de l’anarchie. Il faut rappeler qu’il a été décidé le passage au mode de scrutin uninominal lors du renouvellement de l’équipe dirigeante de la fédération, aux dépens du scrutin de liste jusque-là pratiquée. D’autres critères tels que le nombre de délégués votant ou encore la gestion des compétitions seraient autant de sujets querellés par les protagonistes.

Il ne reste donc plus qu’à attendre la saisine des juridictions compétentes, et l’ouverture d’un autre épisode ridicule de l’histoire d’un football dont la reconstruction ne parvient pas à trouver depuis des décennies, la bonne base sur laquelle tout reposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

un + douze =