Pour Mgr Jean Mbarga, le deuil de Mgr Bala se poursuit

Lors de la célébration de la solennité de l’Assomption à la basilique Marie Reine des Apôtres de Yaoundé ce dimanche, Mgr Jean Mbarga, archevêque de Yaoundé a demandé aux chrétiens de prier pour que la lumière soit faite sur la mort de Mgr Jean Marie Benoit Bala, et annoncé le début de la procédure de béatification de Mgr Gerard Henri Vieter, fondateur de l’Église catholique au Cameroun.

Quelques semaines après les obsèques de Mgr Jean Marie Benoit Bala, décédé dans des conditions non encore élucidées, la messe de l’Assomption de ce dimanche, la première grande occasion solennelle après ce triste évènement, a donné l’occasion de rappeler la position de l’Église catholique à cet effet.

A la basilique Marie Reine des Apôtres de Mvolyé à Yaoundé, le célébrant du jour, Mgr Jean Mbarga, archevêque de Yaoundé, a épilogué sur le combat spirituel comme arme de Dieu. Il a rappelé la position de l’Église catholique selon laquelle l’évêque de Bafia a été assassiné et appelé à prier pour le repos de l’ame de Mgr Bala.

Dans une homélie pleine d’émotion, il a demandé aux fidèles d’invoquer le saint esprit pour que la lumière se fasse sur ce triste évènement, qui a fait cela, pourquoi l’a-t- fait, comment cela est-il arrivé.

Mgr Mbarga a dit que pendant que les enquêtes continuent, le deuil de Mgr Bala se poursuit dans l’esprit de la résurrection du Christ. Il a demandé que la vie de Mgr Bala soit offerte à la miséricorde de Dieu. L’archevêque de Yaoundé n’a pas manqué d’avoir une pensée pieuse en la mémoire du gendarme mort accidentellement sur la route alors qu’il escortait le cortège funèbre qui ramenait la dépouille de Mgr Bala à Bafia.’ercheveque de Yaounde lors de son homelie

Autre temps fort de l’homélie de Mgr Jean Mbarga, l’annonce de l’autorisation par les autorités de l’Église catholique de la procédure de béatification Mgr Gérard Henri Vietter, premier vicaire apostolique au Cameroun, que l’archevêque de Yaoundé a présenté comme le fondateur de l’Église catholique au Cameroun. Pour Mgr Mbarga, cette procédure en béatification est une grâce pour le Cameroun.

Mgr Jean Mbarga a demandé à ses ouailles de toujours compter sur Dieu et sur la Vierge Marie pour avoir le dessus sur le mal, de construire les ponts et non les murs pour favoriser le vivre-ensemble entre les hommes et d’œuvrer pour la paix, une valeur en construction permanente.

Moane Ehindi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

10 + seize =